jeudi 12 février 2015

Découvrez le “juste trop tard” grâce à la CIPAV

On connaissait le “juste à temps”, très à la mode…
Voici que l'on découvre le “juste trop tard”, ou, peut-être, le JTT ?


Ce mail, reçu de la CIPAV (caisse de retraite), a été expédié le 12 février à 12h07. Il avertit le cotisant qu'il a jusqu'à… la veille pour retourner son “pré-appel”. À moins d'être capable de voyager dans le temps, on voit difficilement comment faire.

Plus drôle, en accédant au site web de ladite CIPAV, il m'est indiqué que je “ne suis pas concerné par le pré-appel”.


Cependant, si je consulte mes documents, il y figure bien un “pré-appel”, daté du 9 janvier (et qui avait été téléchargé).


Kafka doit se retourner dans sa tombe. Record battu !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire