samedi 20 décembre 2014

Le voyageur ouvrit les yeux

Ah, l'humour involontaire des “bugs et coquilles”, croisement de l'informatique et de l'écriture !

Dans Le Monde daté de ce samedi, une double page traite de l'éventuelle légalisation du cannabis.
À la fin de l'article, on n'en croit pas ses yeux :


Une explication semble s'imposer : la journaliste a fumé… du cannabis !

Ce bug m'a rappelé une astuce que je me promettais d'employer pour m'assurer que les destinataires de mes courriels lisent bien la totalité du texte : introduire une "phrase fantôme” de cet acabit au cœur du message. Peut-être Laetitia Clavreul voulait-elle être avertie quand son article aurait été lu jusqu'à son terme. En ce qui nous concerne, c'est bien le cas !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire