samedi 1 mars 2014

Et le droit à l'oubli ?

Étrange et vertigineuse découverte que ce site web Archives.org et sa "machine à remonter le temps" (wayback machine). Cette fondation, installée à San Francisco, a pour objet l'archivage du web, rien de moins. Une idée à la fois généreuse… et redoutable ! Voilà qui remet en cause directement le droit à l'oubli. Imaginez : vous effacez votre site parce qu'il ne vous plaît plus, parce que vous avez changé d'état d'esprit, ou toute autre raison. Eh bien… raté ! Avec cette wayback machine, il est encore possible de retrouver une version de votre site datant d'une décennie. De quoi être plongé dans un abîme de perplexité ! Il y a quelque chose de proprement inquiétant de savoir qu'une fois publiées sur Internet, vos bêtises (!) y resteront éternellement. Un frisson peu rassurant en définitive !

Le site propose bien sûr une option permettant d'éviter que leurs robots ne récupèrent les informations de votre site (voir : https://archive.org/about/exclude.php) Cependant, c'est une demande expresse, d'une part, et d'autre part une manipulation technique peu accessible au non-initié (un fichier Robot.txt).

Je me demande si l'idée, au départ généreuse, ne soit au final un “enfer” numérique ! Le proverbe ne dit-il pas en effet que « l'enfer est pavé de bonnes intentions » ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire