lundi 10 juin 2013

Clés USB, Mac OS et Windows

Piège parmi les pièges !
Vous travaillez sous Mac OS et copiez des fichiers d'images sur une clé USB afin de les transmettre à quelqu'un qui l'ouvrira sur un PC sous Windows.


Quatre fichiers JPEG. Remarquez au passage que les images sont affectées en tant qu'icônes aux fichiers informatiques stockés sur la clé USB.

Votre correspondant l'ouvre sur son PC sous Windows. Surprise !


Au lieu de 4 fichiers, l'explorateur en affiche le double – sans compter quelques dossiers aux dénominations ésotériques (pour zoomer, cliquez sur l'illustration).

Si votre correspondant est pressé, il ouvre le premier fichier de la liste d'images, soit :


…au lieu du fichier (presque homonyme) :


Jouez au jeu des différences :
• Le premier “pèse” seulement 83 Ko, et sa dénomination est précédée d'un point et d'un tiret bas.
• Le second affiche 361 Ko.

En pratique, le premier fichier est l'imagette qui sert d'icône sous Mac OS, mais dont le fichier est invisible sous Mac OS.
Et le second est le vrai fichier d'image.

Si votre correspondant n'ouvre que le fichier d'imagette, il va, immanquablement, déplorer qu'il est en “basse définition” – et pour cause, c'est, de fait, une imagette, autrement dit une petite image…

La seule parade consiste à ouvrir la clé sur un PC – si vous en disposez – et à effacer les fichiers inutiles avant diffusion de l'objet…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire