mardi 27 novembre 2012

Elections “gigogne”

Le feuilleton de l'UMP atteint des sommets.

Dernière idée : organiser un référendum interne à l'UMP pour savoir s'il faut réorganiser des élections afin de désigner le président du parti.
Bon. Pourquoi pas ?
Mais que se passera-t-il s'il n'y a que 50 voix en faveur du “oui” ?
Une seule solution : organiser un référendum pour savoir s'il faut organiser un référendum…
Etc.
En informatique, ça s'appelle : une boucle sans fin. Ça tourne en tâche de fond, éternellement.

Comme le sigle UMP se retourne en PMU, finissez-en une bonne fois pour toutes : tirez à pile ou face. Ça ne coûte pas cher et c'est radical. Il n'y a qu'un seul vote à comptabiliser. Ce devrait être à la portée du premier umpiste venu…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire