mercredi 31 octobre 2012

TVA et restauration

Dure, dure, la politique économique !

C'est l'exclamation qui m'est venue en lisant dans Le Monde daté de ce 31 octobre les réactions des professionnels de la restauration sur une éventuelle hausse de la TVA. Rappelons que le rapport d'un député suggère de remonter le taux de TVA dans ce secteur, abaissé en 2009 du taux normal (19,6%) au taux réduit (5,5%, puis 7%) par le gouvernement Fillon.

Que lit-on ? La baisse de la taxe aurait permis de créer de 20000 à 53000 emplois selon les sources (rapport du député vs organisations patronales). Or, le rétablissement du taux normal pourrait détruire… 100000 emplois, dixit l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie.

Comme quoi il faut vraiment beaucoup réfléchir avant de prendre des décisions coûteuses en termes de rentrées fiscales et, de surcroît, presque… irréversibles !

(Il faudrait bien sûr analyser dans le détail les causes et conséquences de ces phénomènes. Il n'en demeure pas moins que de telles décisions sont sujettes à des “effets de cliquet” spectaculaires.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire