vendredi 27 janvier 2012

Arrogance ?

Les réactions de l'UMP à la prestation de François Hollande sur France 2 hier soir sont assez plaisantes.
Après l'avoir traité de moins que rien, d'incapable et de “mou”, voici soudain que ces messieurs (Guéant, Copé) et dames (NKM) le trouvent “arrogant”. Il faudrait savoir ! Il y a de la “paille et la poutre” dans ces formules : notre “président sortant” et ses “snipers” ne sont-ils jamais arrogants ? Juste un petit peu de temps à autre, non ?

Par ailleurs, les mêmes déplorent qu'il se projète dans des fonctions de président de la République. Bizarre autant qu'étrange : ont-ils oublié qu'il est candidat (lui) ? Comment préciser son programme autrement qu'en se projetant dans la fonction que l'on brigue ? Il faudrait qu'on m'explique…
La plus grave arrogance, à mon humble avis, est celle de cette UMP qui se croit seule autorisée à exercer le pouvoir dans notre pays.

Alain Juppé n'a pu s'empêcher, avec aigreur, de lancer à François Hollande en conclusion de leurs échanges : “Le favori de janvier n'a jamais été élu”. On attendait un peu plus de maîtrise de soi de la part d'un ancien premier ministre et ministre des Affaires étrangères.

Quoi qu'il en soit, le match reste ouvert. Et dimanche prochain, gageons que l'actuel président saura riposter aux arguments développés par le candidat socialiste.
Sans arrogance ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire