mardi 24 mai 2011

GIF animés


Dans le genre “GIF animés", dont je ne suis d'habitude guère un fan, celui-ci pourrait remporter un concours !
Cliquez sur l'image pour l'afficher en pleine page afin que l'animation démarre (du moins est-ce ainsi que cela fonctionne sous FireFox).

On peut d'ailleurs réaliser des bannières intéressantes avec cette technique.
Voir par exemple la page d'accueil du site des éditions AO :
http://www.ao-editions.com

lundi 16 mai 2011

Mélancolie heureuse

Benoît Duteurtre figure parmi mes écrivains préférés. L'été 76, qu'il vient de publier chez Gallimard, a éclairé mon week-end d'une vibrante lumière.
Je retrouvais ce moment de ma vie, entre quatorze et dix-sept ans, où s'étaient précisés mon destin, mes goûts, mes passions, et j'éprouvais une curieuse mélancolie : une mélancolie heureuse et vibrante, comme cette petite lumière toujours vive de mon passé.
Quelle magnifique définition de la “mélancolie” !

dimanche 15 mai 2011

Paradoxes au paroxysme

La communication publicitaire – mais aussi politique – aime manier le paradoxe, jusqu'au paroxysme parfois. Au point de tomber dans le mensonge le plus éhonté. De telles attitudes ne font que renforcer le malaise de ceux qui reçoivent de tels messages. Jouer avec les mots n'est pas innocent.

L'exemple ci-contre est anodin tout en étant exemplaire. Que proclame la FNAC à propos des “espaces vendeur pro” qu'elle propose d'ouvrir sur son site ?
En deuxième ligne, l'affirmation “pas de frais fixes”.

Petit rappel, des frais fixes sont, par définition, des frais qui sont facturés forfaitairement quelle que soit l'activité, par opposition aux frais dits variables, qui, eux, sont proportionnels à des quantités – des ventes dans l'exemple qui nous intéresse.

Or, que lit-on en bas de la bannière publicitaire ?
Que 39,90 € HT sont facturés tous les mois.
Si ce ne sont pas des frais fixes, alors de quoi s'agit-il ? De frais variables forfaitaires indépendants des ventes ?

De quoi en rester pantois…

Cette bannière était visible à l'adresse http://mp.fnac.com/vendre/pro? au moment de la rédaction de ce billet. Gageons qu'une rectification interviendra. Du moins l'espère-t-on !