mercredi 29 septembre 2010

Saint Nuage, priez pour nous

L'emploi du franglais est l'occasion de réjouissantes ambiguïtés (*).
Ainsi ce cahier de la compétitivité publié par Le Monde dans son édition datée du 29 septembre, consacré au “cloud”. Entendez par là le cloud computing (je vous fais grâce d'un topo sur le sujet).
On y disserte sur le cloud libre, le cloud mobile ou le cloud à la française.
En tout cas, il y a une commune française qui se doit de devenir la patrie du cloud : Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). J'encourage ici vivement les Clodoaldiens à se convertir d'urgence au cloud computing !

Pas de chance, la Fête de Saint-Cloud est passée. C'était le 7 septembre. Dommage, les nouveaux TICs auraient été le “cloud” de la fête !




(*) Ambigu aussi le correcteur orthographique proposé par Google dans Blogspot, qui propose d'écrire ambigüité. Le tréma n'est pas là où il l'imagine…

2 commentaires:

  1. Je viens de découvrir votre blog, en cherchant des renseignements sur l'emplacement des touches sur les claviers azerty (Mac).
    Félicitation pour ce blog, qui est vraiment très intéressant.

    J'ai beaucoup ri en lisant votre note sur le "cloud" car je suis moi aussi agacée par l'utilisation des anglicismes injustifiés.

    Toutefois, je ne peux m'empêcher de réagir à votre dernière remarque. Le correcteur google de Blogspot a entériné les rectifications de l'orthographe de 1990, lesquelles, bien que non contraignantes, ont reçu l'approbation de l'Académie Française. Or, ces rectifications recommandent notamment de placer le tréma sur le "u" d'ambigüité. La raison en est que le tréma sert à indiquer que dans ce mot le "u" se prononce, et n'a donc pas la même valeur que dans "guitare" par exemple. Considérant que le tréma apporte une information sur la prononciation du "u", il est logique qu'il soit placé sur cette lettre.

    Comme ce sont de simples recommandations, vous êtes libre de placer le tréma sur le "i", mais google ne mérite pas votre désapprobation.

    http://www.academie-francaise.fr/langue/orthographe/graphies.html
    Et, pour info, Le Robert accepte les deux graphies.

    Cordialement

    EL-A

    RépondreSupprimer
  2. Merci de ces précisions ! Comme quoi notre orthographe est parfois ambiguë. Il en va de même, je crois, du mot événement, que ladite réforme écrit évènement. Je suis toujours perplexe à propos de ces changements, car, au lieu de simplifier, ils ajoutent des variantes – et risquent d'engendrer la confusion.
    Mais bon, c'est bien que l'orthographe soit vivant !

    RépondreSupprimer