vendredi 11 juin 2010

Cotisations virtuelles de retraite

Un mot encore sur les retraites.
Il est question d'augmenter les “cotisations retraites” des fonctionnaires d'environ 3%.
Pour comprendre le sens de la mesure, rappelons qu'il n'existe pas de caisse de retraite des fonctionnaires. C'est le budget de l'État qui les paye (ligne “pensions”). Les bulletins de salaire des fonctionnaires sont calculés à l'envers : le brut virtuel est obtenu à partir du net réel.
Si l'augmentation de ces pseudo-cotisations n'est pas compensée par une hausse du traitement, alors il s'agit tout simplement d'une baisse de rémunération de 3% (soit la rigueur prônée par les marchés).
Si, en revanche, elle était compensée (totalement ou partiellement), cela reviendrait à augmenter les traitements sans qu'un seul centime ne soit gagné pour le paiement des pensions.

Voir à ce sujet mon précédent article : http://jeanluctafforeau.blogspot.com/2007/11/paradoxeretraites.html

Pascal Gobry, dans un livre au titre exagérément polémique, La Grande Duperie, expliquait dans le détail ces questions de cotisations fictives (éditions Plon, 2003, ISBN 2-259-19881-3).

Lire à ce propos :
http://www.sauvegarde-retraites.org/dossiers/retraite-101.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire