mercredi 16 décembre 2009

Fantastique coquille !

Relire un texte et tenter de repérer toutes les coquilles sans exception s'apparente à une mission impossible.

Mission impossible ? est d'ailleurs le titre du dernier livre de Pierre Moscovici, dont le blogueur vient de commencer la lecture. Est-ce un entraînement acquis progressivement en relisant les épreuves des livres des éditions AO ?
Toujours est-il qu'une fantastique coquille a été identifiée page 27 du livre.
Voici le contexte. Moscovici cite Alain Minc, pour qui : “L'élection, c'est l'Alternance avec une majuscule, la réélection c'est la France de Marc Bloch.

Le conseiller fait allusion aux réélections en apparence consensuelles de François Mitterrand (la “France unie” de 1988) ou de Jacques Chirac (ses 82% de 2002). Moscovici nous explique alors dans une note de bas de page que Minc se réfère à la phrase de Marc Bloch, dont on a beaucoup parlé ces derniers temps d'ailleurs :
Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l’histoire de France, ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération.
Or, si on lit avec attention le texte imprimé, voici ce que l'on constate :


N'hésitez pas à zoomer, vous n'en croirez pas vos yeux. Nous proposons ci-dessous un agrandissement pour celles et ceux qui n'y seraient pas parvenus.


Eh oui ! Magnifique lapsus, formidable acte manqué, fantastique coquille ! Pierre Moscovici a dû, tout comme nombre d'entre nous, vibrer au souvenir du score [du congrès] de Reims, qui avait vu les motions E, A et D atteindre des scores très proches (respectivement 29%, 25% et 24%). Ce congrès avait été suivi d'un score encore plus “vibrant”, celui des deux rivales Martine et Ségolène, arrivées quasiment à égalité après le vote surréaliste du 20 novembre : 67451 voix pour Martine Aubry, 67349 voix pour Ségolène Royal…

Sacré score,  pourrait-on dire en effet !

Mission impossible, saison 2
À propos de mission impossible, soyons persuadés que Ségolène a reçu les instructions suivantes sur magnétophone :
Bonjour Mme Royal. Cette femme (photo de Martine Aubry dans une enveloppe) tente de remettre le PS en ordre de marche. Votre mission, si toutefois vous acceptez de l'entreprendre, consiste à empêcher le rétablissement du Parti socialiste et à assurer la réélection de Nicolas Sarkozy en 2012. Cette bande s'auto-détruira dans les cinq secondes. Bonne chance, Ségolène.
La bande ne s'étant pas auto-détruite en raison d'un bug informatique, nous sommes en mesure de vous la faire écouter.



Exagérerions-nous ? Avouez qu'il y a de ça !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire