mardi 24 novembre 2009

Madame Sarkozy

Madame Sarkozy vient de déclarer aux médias que “globalement” elle était ”totalement contre toute censure”. Nous voilà rassurés en dépit de l'adverbe ”globalement” qui rappelle un peu trop le “bilan globalement positif” des Démocraties populaires, dixit Marchais.

C'est l'excellent Daniel Schneidermann (Libé d'hier) qui évoque une autre Madame Sarkozy, ce en quoi je suis assez d'accord avec lui (au point de l'avoir évoqué dans ce blog le 6 mars 2008). Qui imite Sarkozy en adoptant le “parler cash” ? Qui cède au people, “ouvrant à Match les portes de sa chambre d'hôtel, jetant bas les garde-fous entre vie publique et vie privée, s'autorisant des pétages de plomb esthétiques, accordant une confiance absolue à ses intuitions et ses aspirations, volant d'une transgression à l'autre” ?
Non, il ne s'agit pas de Carla, mais de Ségo. Schneidermann pronostique non pas un cas de “psychiatrie lourde” (Peillon, pas fair-play) mais que Ségo “mime depuis longtemps, consciemment ou non, le comportement sarkozyste”.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire