jeudi 22 octobre 2009

Kindle : pas sexy du tout

Livre électronique ?
Nul doute que la lecture sur écran se développera… à condition que l'appareil de lecture soit attirant, agréable et commode. Il existe en effet des différences notables entre médias devenus numériques.

Le confort d'un lecteur MP3 est largement supérieur à celui d'un lecteur analogique*. Les lecteurs digitaux de films présentent des images magnifiques sur des supports légers. Le livre en papier, en revanche, a des attraits bien connus qui n'existent plus sur un “e-book” comme ce Kindle dont on parle beaucoup ces derniers jours – et que l'on commence à appeler “liseuse” en français, une bonne idée, éviter le franglais étant plutôt rare dans ce domaine.
Il n'est d'ailleurs pas si étonnant que le livre, pourtant de loin le plus facile à numériser (du texte), soit l'un des derniers à prendre le chemin du numérique.

Plastique dur, écran en 16 niveaux de gris (!), carrosserie débordant de l'écran bien trop grande (19 cm par 13,5 environ), manipulation peu agréable (écran non tactile), poids assez élevé (plus de 2 fois celui d'un iPhone), prix dissuasif (280 euros + les livres).

Ci-contre : autant la “liseuse” choisie pour la pub est sexy, autant la “liseuse” Kindle ne l'est pas, et laissera de bois les “amoureux” des livres…

Polyvalence
On dit qu'Apple prépare une liseuse (électronique). Je me demande bien pourquoi. L'iPhone est suffisamment polyvalent pour jouer ce rôle, quitte à en proposer un dont l'écran serait un peu plus grand. Pourquoi s'embarrasser de plusieurs appareils ? Téléphone, ordinateur portable, lecteur MP3, appareil photo**, cela fait déjà beaucoup. Raison de plus pour ne pas ajouter un e-book !
Le Kindle, comme toutes les autres machines trop spécialisées, disparaîtra dans les poubelles de l'histoire. La lecture se développera sur des écrans polyvalents, il n'y a guère de doutes là-dessus. Wait and see.

Impolitesse
Si l'on se rend sur le site français d'Amazon, une simple publicité renvoie sur la page en anglais. Les mesures et le poids ne sont pas convertis dans nos unités. Singulière impolitesse commerciale ! Il faut solliciter Wikipédia pour avoir des précisions.

(*) Plus léger, plus souple d'emploi, de petite taille. Il n'y a que les mélomanes capables de déceler la compression à l'oreille qui renâclent.
(**) L'une des raisons du succès des téléphones-appareils photos-lecteurs de musique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire