lundi 24 août 2009

TER a des horaires extra-ordinaires

Parfois, les slogans des publicités entrent étrangement en résonance avec les déboires des clients. Ainsi ce prospectus pour encourager les salariés à utiliser les Trains Express Régionaux.


“Cet homme est extraordinaire” lit-on, car “il a choisi TER pour aller travailler”.
Extraordinaire ou inconscient ? On pencherait pour le second adjectif, car les horaires des TER s'avèrent particulièrement fluctuants ! Nous l'avons constaté le 16 août.


Il s'agissait d'effectuer un trajet Lyon-Saint-Gervais. La fiche horaire ci-dessus était claire, sans ambigüité et d'ailleurs confirmée par un agent commercial lors de l'achat du billet au guichet.


Trois trains directs étaient indiqués pour ce jour-là : partant à 9h04, 13h04 et 17h04, ils permettaient d'arriver à destination à 12h25, 16h25 ou 20h25. Horaires cadencés, intitulés des colonnes explicites : “tous les jours”.

Notre pauvre “homme extraordinaire” risquerait de se faire licencier pour retards répétés s'il faisait confiance à de tels documents car, ce 16 août, aucun train direct ne circulait, et il fallut changer avec une attente très longue à la gare de correspondance, ce qui allongea le temps de trajet – déjà long, 3h25 – d'une heure et trente minutes. Au final, un départ de Lyon à 13h04 pour arriver à Saint-Gervais à… 18 heures ! Le E de TER signifie, rappelons-le, Express. 5 heures pour parcourir 200 kilomètres, cela ne semble guère express. Mais ce serait “un geste pour l'environnement”…


Certes, la mention de précaution est imprimée en bas des renvois de la fiche, mais à quoi cela sert-il d'imprimer des fiches-horaires si elles ne sont pas fiables ? À gâcher du papier.
Un très mauvais geste pour l'environnement !

J'ajouterai un ultime coup de gueule sur la mode imposée par les communicants consistant à ne pas placer d'article devant TER (ou TGV d'ailleurs), ce qui donne l'impression que les phrases sont rédigées par des débiles : “TER n'arrive pas à l'heure”, “TGV va vite”… En tout cas : “blogueur pas content du tout lui”.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire