samedi 16 mai 2009

Crimes entre parenthèses


Virtuel ou réel ? Ce n'était pas prémédité, hier, quand je dissertais sur cette question. Et pourtant ! Voici l'annonce, officielle, joyeuse et enthousiaste, de la sortie du roman de Daniel Safon, Crimes entre parenthèses, édité par ma petite maison d'éditions AO • André Odemard.


Du vrai papier pour un vrai livre
Les 50 premiers exemplaires de ce tirage sont d'ores et déjà en vente dans notre boutique (virtuelle mais fonctionnelle) de PriceMinister, à l'adresse www.priceminister.com/offer/buy/80469050. Ils ont été imprimés à Lyon par RapidCopy sur du vrai papier de vrai livre, agréable au toucher, soigneusement broché, à la couverture lisse et juste ce qu'il faut de souplesse. Je dois remercier ici M. Durif pour m'avoir conseillé efficacement dans le choix du papier et n'avoir pas hésité à “fabriquer” plusieurs prototypes avant de lancer la production. Rien ne remplace des contacts “humains” dans de telles circonstances (de ce point de vue, mes précédentes expériences avec Lulu.com s'étaient révélées souvent acrobatiques).


Un travail bien réel
Il en fallut, du travail, pour passer du virtuel au réel : Daniel Safon m'avait remis son “manuscrit” dans un document Word, repris dans InDesign en vue de sa mise en pages. Puis nous avons corrigé, révisé, lu et relu cent fois le texte, échangeant nos remarques et suggestions par courriers (virtuels) avant de parvenir à ce bel objet dont nous sommes très fiers, nous vous l'avouons sans détours !

Crimes entre parenthèses est avant tout un roman policier, comme l'annoncent sans ambiguïté son titre et sa couverture. C'est aussi un roman très personnel, parsemé de digressions (placées entre parenthèses) qui donnent toute sa saveur à l'histoire et rehaussent le “goût” acidulé du texte. L'humour y règne en maître, ainsi qu'un argot subtil, mélange de vocabulaire traditionnel des polars des années cinquante et de mots d'aujourd'hui.
Des extraits sont disponibles sur la page du livre du site des éditions AO à l'adresse : www.ao-editions.com/catalogue_parentheses.htm.

Un livre qui a bon dos
L'un des nombreux plaisirs du bibliophile est de disposer ses livres dans sa bibliothèque. Il est important de lui offrir un “dos” suffisamment épais afin qu'il le repère aisément et apprécie de l'identifier dans sa collection. Les 176 pages du roman, imprimées sur un papier relativement épais, donnent un dos de 13 millimètres, sur lequel on retrouve le titre, l'auteur, l'intitulé de la collection et le numéro du volume (6).


Vérité des prix
Même si nous rêvons, l'un et l'autre, que Crimes entre parenthèses devienne le best-seller de l'année et soit traduit en quarante langues, l'aventure demeure (pour le moment) modeste. Un tirage de 50 exemplaires, un prix de revient de 6 euros et un prix de vente de 12. La “marge” ainsi dégagée, une fois défalquées les commissions d'éventuels intermédiaires (PriceMinister prend 15%) sera partagée en parts égales entre l'auteur et l'éditeur.

Comment acheter le livre ?
Vous vous en doutez, chers internautes, notre objectif est de vendre le maximum d'exemplaires du roman, ne serait-ce que pour rentrer dans nos frais d'une part, et encaisser une petite “gratte” dans un second temps. La qualité de PriceMinister est de vous offrir une infrastructure de paiement électronique sécurisée ainsi que la garantie de bonne fin de la transaction. Si vous n'avez cependant pas besoin de “tiers de confiance”, les éditions AO acceptent les commandes directes (voir la page Acheter du site des éditions).

Si vous n'êtes pas encore inscrit sur PriceMinister, vous pouvez aussi profiter de leur offre de bienvenue via mon “parrainage”, ce qui vous donne droit à une prime de 7 euros, ramenant le prix de l'ouvrage à 7,90 euros frais de port compris. Une bonne affaire vous en conviendrez !


La collection Mini-Poche compte désormais 6 volumes, le cinquième, actuellement en préparation, contribuant à un suspense involontaire ! En voici la liste :
n°1 - Il voyage en solitaire (une journée particulière), par Jean-Luc Tafforeau (on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, c'est vrai !)
n°2 - Terre à terre (une journée particulière), par Sophie Latappy
n°3 - Soupe froide (une journée particulière), par Daniel Safon (déjà !)
n°4 - Mémoires vifs (de l'informatique et de ses effets collatéraux), par Jean-Luc Tafforeau
Ils sont rassemblés sur la page Catalogue du site des éditions AO, où vous trouverez aussi le tout premier livre édité, les 100 conseils pour mieux utiliser Excel, et diverses autres fantaisies !

Pour terminer, je donnerai la parole à Daniel qui présente ainsi son roman :
Le récit de ce roman est certes d’un suspense à peine soutenable par un lecteur normalement constitué, mais ne semble pas intéresser plus que ça le narrateur, digressant largement sur des sujets variés, qu’une âme simple pourrait qualifier d’annexes s’ils n’étaient primordiaux, comme la différence entre tactique et stratégie dans le difficile exercice de l’art de la séduction des filles, ou les vicissitudes de l’écrivain populaire, ou encore ses expériences passées dans les commissariats, ou encore la vie des mouches… Pourtant, lorsque les cadavres lardés de coups de couteaux commencent à s'accumuler, le narrateur dresse une oreille et daigne se concentrer sur la viande froide...
Bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire