mercredi 28 janvier 2009

La journée des trois sorcières

Je viens de terminer le roman de Georges Moréas, La journée des 3 sorcières, sous-titré Journal d'un trader. Je me permets de vous en recommander la lecture car non seulement il est mené avec brio mais il fournit d'intéressantes clés sur les délires des traders fous qui ont bien failli conduire notre système financier à l'implosion.

Comment ai-je eu connaissance de ce livre ?
Il se trouve que j'édite des textes à l'aide de ma petite maison d'éditions, en recourant aux services de l'imprimeur (et éditeur si on le souhaite) Lulu.com (voir mes démêlés avec eux). C'est la formule qu'a choisie Georges Moréas pour éditer son dernier roman. Moréas est un ancien policier de haut niveau, puisqu'il a dirigé l'OCRB (Office Central pour la Répression du Bandistime). Il sait de quoi il parle ! Je l'avais rencontré peu après la publication de mon roman au Fleuve Noir, qui avait par ailleurs édité une série de romans de Moréas. Un gars compétent, gentil comme tout, qui n'a absolument pas la grosse tête, et avait choisi courageusement de vivre de sa plume alerte, par exemple en écrivant des scénarios de séries TV. À cette époque, Fleuve Noir avait lancé une nouvelle série en alternant auteurs confirmés et premiers romans – dont le mien, un honneur dont je resterai à jamais fier et heureux. Moréas avait eu droit à une sorte de faveur, son roman Le flic qui n'avait pas lu Proust, étant publié en grand format contrairement aux autres volumes de la série, imprimés au format livre de poche. C'était d'ailleurs une fausse faveur car le livre était plus cher à l'achat, ce qui ne favorisa pas ses ventes.

Tout cela pour dire que j'ai eu la chance de dégoter ce Journal d'un trader, aussi tenté-je de lui donner un petit coup de pouce (mérité) à ma façon. Je vous rappelle l'adresse où l'on peut se le procurer au prix de 19 euros (258 pages, 14,81 cm x 20,99 cm, reliure dos carré collé), c'est http://www.lulu.com/content/3138687.

Bonne lecture !

Georges Moréas tient un blog sur le site du Monde.fr intitulé Police et cetera. C'est là que je l'avais retrouvé en cherchant des informations sur l'affaire Julien Dray.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire