mercredi 3 décembre 2008

Les invasions oranges


Le slogan d'Orange pour les fêtes nous incite à nous laisser envahir par toutes sortes de choses : les émotions, le divertissement, le foot, les envies, nos passions, que sais-je encore !

Or c'est tout le contraire dont nous avons besoin. Le déferlement des images médiatiques nous envahit; la colère nous envahit quand on voit toutes ces crises, injustices, crimes et cruautés qui agitent le monde; les technologies nous envahissent, tels ces appels téléphoniques qui tronçonnent les conversations avec des amis ou avec des clients et envahissent notre présent en le saucissonnant; les publicités nous envahissent, partout, au détour de pages Web, de panneaux défilant dans les rues, de spots à la radio ou à la télé…

Résistons à l'invasion et à l'envahissement. Ne nous laissons pas envahir. Filtrons, sélectionnons, canalisons, maîtrisons nos passions, nos envies, nos émotions – et le foot, surtout !


Ne nous laissons pas envahir non plus par la complication inutile, à l'instar de ces tableaux de tarifs de téléphones mobiles, d'une complexité inouïe. Dire que l'on reproche aux tarifs de la SNCF d'être "peu lisibles", ou aux programmes des personnalités politiques d'être trop techniques pour le citoyen. Quand on voit les efforts que le citoyen-consommateur est capable d'accomplir pour décrypter un tarif de téléphonie mobile, alors l'espoir renaît : avec Orange, tout redevient possible !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire