vendredi 10 octobre 2008

Quand l'ordinateur fait du zèle

En tant qu'utilisateur de Word, vous avez peut-être constaté que le traitement de texte de Microsoft aimait « faire le malin » en allant au devant de vos besoins supposés. C'est ainsi qu'il ajoute volontiers une date quand vous tapez une année, comme dans l'exemple ci-dessous :



C'est d'autant plus irritant que la date est libellée dans un format inusité dans nos contrées…

On trouve parfois les scories de cet automatisme dans le texte de revues, ce qui indique que la saisie avait été effectuée dans Word et qu'elle a ensuite échappé à l'attention des correcteurs du magazine :



Cette coquille nous permet d'apprendre au passage que le texte a été saisi le 29 septembre, date à laquelle, il est vrai, la crise n'était vraisemblablement pas derrière nous mais bien devant nous.

L'automatisme va jusqu'à rechercher dans la liste de vos contacts les noms qui correspondraient à la saisie en cours, ce qui donne des résultats parfois inattendus, notamment lorsque le contact est une entreprise.



Vous obtenez (en bas à droite) un texte très dadaïste alors que vous avez voulu taper ce qui figure en haut à droite…

Pour désamorcer l'horripilant gadget, vous ne trouverez rien dans les Options (ou Préférences sous Mac OS). Il vous faudra aller dans le menu des Outils, afficher le dialogue des corrections automatiques, onglet Insertion automatique et décocher la case joliment libellée : Afficher le conseil de saisie semi-auto pour les insertions auto, les contacts et les dates. Cela vous évitera des suggestions pour le moins "inappropriées" selon l'anglicisme en usage.

Toutefois, si vous conservez cette option, il est toujours possible de la désactiver durant la saisie en actionnant la commande d'annulation (commande ou contrôle Z) juste après l'apparition de la suggestion – d'où le terme "semi-auto". Pour être tout à fait justes, notons que la suggestion n'est incluse que si on la valide en appuyant sur la touche Retour chariot, qui se trouve être celle que l'on emploie pour aller à la ligne, d'où les effets indésirables fréquemment déclenchés à notre insu.

Voilà pour la forme. Quant au fond des citations reproduites dans cet article, nous vous laissons le soin d'en apprécier la cruelle saveur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire