vendredi 29 août 2008

Faites un geste pour Orange

« Faites un geste pour la planète » nous suggère par exemple Orange en proposant de ne plus envoyer de factures sur papier (cliquer sur l'image pour zoomer). La ficelle est un peu grosse ! Car, pour bon nombre d'indépendants tels que votre serviteur, leur comptabilité doit être justifiée par des documents palpables. On imagine la tête du contrôleur fiscal si on l'enjoint d'aller consulter les justificatifs de dépenses sur une myriade de sites Internet – d'autant que les factures électroniques ne sont disponibles en ligne que pendant un an dans le cas d'Orange, ce qui est largement inférieur aux délais légaux…

Du producteur au consommateur
Comme l'écrit avec bon sens Sylvie Brunet, dans son très pertinent essai, À qui profite le développement durable ? (Larousse, collection À dire vrai) :
Mais la mémoire numérique est beaucoup plus fragile qu’on ne le croit : les matériels changent, les supports se détériorent. Qui, en définitive, est bien obligé de l’imprimer, cette facture, pour en conserver une trace papier, trace qui peut servir de preuve un jour ? Vous. Ainsi, la charge d’acheter le papier et la cartouche d’encre – que les fabricants de cartouches vendent à des prix prohibitifs et vous obligent à remplacer régulièrement – est transférée du producteur au consommateur.

Aumône
Dans l'affaire, Orange économise du papier, de l'encre, ses imprimantes industrielles, les enveloppes et les frais d'affranchissement. Pas mal ! Et que proposent-ils en contrepartie de nos propres frais de cartouches et de papier – sans compter le temps passé à télécharger et déclencher l'impression ?

400 points fidélité « davantage fixe », autrement dit une aumône quand on constate qu'il faut la bagatelle de 8000 points pour obtenir un chèque-cadeau de… 15 euros. À cette aune, le généreux dédommagement offert pour imprimer nos factures représente… 75 centimes d'euros ! Vous êtes trop bons, messieurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire