jeudi 5 juin 2008

Sordides télescopages

Le rôle des dirigeants politiques est-il de se rendre "sur place" à chaque fois qu'un drame, un événement grave ou triste se produisent ? J'ai toujours pensé que cette communion dans l'émotion n'était pas de leur ressort, qu'il fallait au contraire qu'ils se concentrent sur la conduite du pays. À force de vouloir "se montrer" partout afin de passer au 20 heures et de marquer ainsi leur "présence", nos dirigeants s'exposent à de sordides télescopages.

Ce jeudi 5 juin, deux cérémonies d'obsèques avaient lieu au même moment, et l'écoute de France-Info – j'étais en voiture – m'a provoqué une sorte de haut-le-cœur. Tandis qu'à Paris on enterrait Yves Saint Laurent, en Haute-Savoie, à Margencel, se tenait la cérémonie d'inhumation des sept collégiens morts dans l'accident de leur car scolaire à un passage à niveaux. Comment se répartir les rôles ? Fort heureusement, nous avons un exécutif bicéphale, ce qui a permis de demander au Premier ministre d'aller en Haute-Savoie tandis que le Président et sa compagne-mannequin allaient, c'est logique et prioritaire, aux obsèques du grand couturier. Et les commentateurs de France-Info de préciser sans cesse que Carla portait vraiment un magnifique ensemble-pantalon noir…

Sans autres commentaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire