vendredi 4 avril 2008

Ils voyagent en solitaires


Alain Bashung vient de publier un CD remarquable à tous points de vue : « Bleu pétrole ». On peut se le procurer sous la forme d'un livre relié et retrouver le plaisir de lire tout en écoutant de la musique. Le contenant est à la hauteur du contenu : sobre, subtil, superbement interprété. Bashung ne recule pas devant des morceaux de bravoure, tel ce « Comme un lego » de près de dix minutes : une composition de Gérard Manset, à la ligne mélodique simple, mais aux paroles complexes, avec des mots exigeant une diction de compétition ! Exemple :
À voir le monde de si haut
Comme un damier, comme un lego
Comme un imputrescible radeau
Comme un insecte mais sur le dos

Manset et Bashung se connaissent bien. Il y a de cela quatre ans, le second avait participé à un album de reprises du premier (Route Manset), dans lequel il interprétait « Animal on est mal », le titre qui avait fait découvrir l'auteur-compositeur solitaire il y a de cela 40 ans (eh oui !). Dans « Bleu pétrole », Bashung reprend « Il voyage en solitaire » comme dernière plage, arrangé pour guitares, ce qui donne un lustre nouveau à ce qui doit être la plus belle composition de Manset.

C'est à l'occasion d'un « voyage solitaire » vers Paris, tôt le matin, que j'avais écouté quelques extraits du CD dans le Virgin installé dans la gare de la Part-Dieu. Aucun artifice, des arrangements dépouillés, des textes qui mettent en valeur la voix de l'interprète, de la belle ouvrage !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire