jeudi 10 avril 2008

Privées de voyages, na !

Enième épisode du reality show à succès, CacophonyShow ®™ : après Fadela Amara qui avait qualifié de "dégueulasse" la vérification d'ADN des candidats au regroupement familial, Rama Yade qui avait critiqué la venue de Khadafi en comparant la France à un "paillasson pour ses pieds sanglants" et qui recommença dans Le Monde à propos des jeux olympiques, voici NKM(*) (Nathalie Kosciusko-Morizet) qui fait des déclarations (toujours au Monde) sur les OGM et se rétracte quelques heures plus tard. Tout comme sa collègue Rama, elle accuse les journalistes de n'avoir rien compris, suprême élégance : à croire qu'au Monde, ils sont sacrément durs d'oreilles ! Il va falloir désormais inviter un huissier de justice armé d'un magnétophone et de cachets de cire à chaque fois qu'un membre du gouvernement donne une interview…

Pantalonnades
Pierre Moscovici a deux formules cinglantes dans son livre (voir cet article) à propos de ces pantalonnades :
J'en ai assez de ces façons inconséquentes, de ces ministres qui s'indignent tout en participant à une politique qu'ils jugent "dégueulasse" comme Fadela Amara ou "inacceptable" par Rama Yade. Nul n'est obligé d'être ministre.

J'en ai assez de ces valses à trois temps où on s'épanche d'abord […] pour ensuite se désavouer sans dignité et enfin rentrer dans le rang sans grandeur, oubliant âme et conscience.

Les potiches dans les bagages
Mais il y a pire : avez-vous remarqué comment notre président considère les femmes de son gouvernement ? Comme des potiches chargées de décorer sa délégation quand il se rend à l'étranger : Rachida Dati bénéficie d'une place réservée (en Chine par exemple, mais aussi pendant les vacances d'été aux States), tandis que les autres ministres ou secrétaires d'État peuvent se trouver "punies" si elles ne se comportent pas bien. C'est ce qui est arrivé à Rama Yade, interdite de délégation chinoise, et c'est ce qui arrive désormais à NKM, privée de voyage au Japon (double humiliation : le voyage était prévu avec le Premier ministre, ce qui est moins bling-bling qu'avec le Président).
Voici qui œuvre en faveur de la promotion de la Femme !

C'est un gouvernement ou un… cirque ?!

(*) Vous avez bien lu : NKM (et non NTM) les sigles ont leurs subtilités, ne pas confondre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire