mardi 11 mars 2008

Sous le signe des Quatre

Nombreux sont les français qui participent à la vie municipale : je m'en suis aperçu en constatant que, dans mon entourage, pas moins de quatre personnes briguaient – ou avaient exercé – des responsabilités municipales. Florilège.

Marie-France
En tout premier lieu, je voudrais rendre hommage au maire sortant de Servoz (Haute-Savoie, 800 hab.), Marie-France Marcos, qui ne s'est pas représentée malgré une popularité incontestée depuis un quart de siècle. Une façon élégante de laisser de l'espace à ses successeurs, fait rarissime qu'il convient de relever ! D'ailleurs, comme il est possible, dans les petites communes, de voter pour quelqu'un qui ne se présente pas, la maire sortante a obtenu 80 voix spontanées sur les 540 exprimées : un témoignage en vraie grandeur de confiance ! Marie-France siège toujours au Conseil Régional.
C'est en tant que résident secondaire, mais aussi, quatre années durant, comme résident principal à Servoz que j'ai eu l'occasion de constater au quotidien et de visu l'efficacité et la qualité de sa politique communale.

Jacques
Toujours dans le département de la Haute-Savoie, mais cette fois au bord du lac d'Annecy, Jacques Bessières se présentait pour la première fois sur une liste municipales à Talloires (1500 hab.). J'ai eu l'occasion de collaborer à de nombreuses reprises avec Jacques dans le cadre de prestations informatiques et de formation, pour lesquelles il a joué à bien des égard le rôle d'initiateur. Il se présentait sur la liste de Didier Sarda, ancien directeur de l'Office du Tourisme, contre le maire sortant, Jean Favrot. Au premier tour, Jacques a obtenu 454 voix, un score honorable comparé aux 578 suffrages qui ont permis au maire sortant d'être d'ores et déjà élu, et aux 517 voix recueillies par M. Sarda, également élu. Il reste 5 sièges à pourvoir au second tour.

Olivier
À plus de 600 kilomètres de Talloires, en Île-de-France, c'est à Viroflay (15000 hab.) qu'Olivier Lebrun vient d'être élu dès le premier tour avec près de 53% des suffrages (et une bonne participation de 62%). Son prédécesseur, Gérard-Charles Martin, maire depuis 1971, avait dû abandonner ses fonctions pour cause de santé en 2005, et Olivier avait été désigné par le Conseil comme maire. Il a constitué en 2008 une liste d'union rassemblant l'UMP, le MoDem et le Nouveau Centre. C'est le logiciel Excel et la comptabilité qui m'a fait connaître Olivier, qui est aussi l'un de mes clients. Les résultats publiés sur son blog (olivierlebrun.over-blog.com) sont de toute évidence présentés à l'aide du tableur de Microsoft !
À l'occasion d'une prestation pour le CCAS de la ville, j'ai pu prendre la mesure de la qualité des actions sociales menées à Viroflay.

Daniel
Toujours dans le département des Yvelines, mais à l'opposé géographique et politique, c'est à Achères (19000 habitants) que mon vieux copain Daniel Safon s'est présenté sur la liste du maire sortant Alain Outreman (PCF). Comme Daniel l'explique sur son blog au ton volontiers irascible (irascible.hautetfort.com, Daniel est aussi comédien, voir ci-contre, et ceci explique cela !), il a préféré apporter son enthousiasme de militant socialiste à la liste du maire sortant plutôt qu'à celle de Daniel Lattanzio (PS), sur laquelle on compterait plusieurs membres du MoDem…
La liste Outreman a obtenu plus de 41% des suffrages au premier tour et se trouve en ballottage très favorable, loin devant celle de M. Lattanzio (17%), et à plus de 15 points de la liste UMP (Suzanne Jaunet, 27%). Il reste à déterminer comment se reporteront les voix de Roger Colas (14%), qui se présentait comme "apolitique"…

Et Villeurbanne ?
Le premier tour à Villeurbanne a été marqué par une participation faible (49,4%, soit 37496 votants, dont votre serviteur). Elle a placé largement en tête la liste socialiste de Jean-Paul Bret (46,53%), qui a recueilli deux fois plus de suffrages que celle de l'UMP Henry Chabert (23,8%). L'outsider du MoDem, M. Morales, arrive en troisième position avec un peu moins de 15%. Les trois listes "à gauche de la gauche" totalisent 8,4%. Le FN, quant à lui, recueille 6,7% des voix. Le second tour devrait être une triangulaire, le MoDem ayant refusé toute alliance, à gauche comme à droite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire