samedi 9 février 2008

Les liens du "sans"

Internet est décidément un média étonnant. L'hypertexte tisse des liens sur la Toile, dans tous les sens. Les liens de l'amitié ou les liens du sang. Non, vous n'y êtes pas : je fais référence au film qui vient de sortir, avec Guillaume Canet et… François Cluzet dans les rôles principaux. J'avais déjà évoqué Cluzet, aussi ne me répèterai-je pas (voir cet article). La "pipolisation" concerne désormais tout un chacun, au premier chef le chef de l'exécutif. Alors, pourquoi pas moi ? Voyez combien le blog est nombriliste ! Aussi serai-je bref dans mes liens du "sans" (motif) . Une photo :



…et à vous de juger ! Trouvez (1) François Cluzet (2) votre serviteur sur la photo ci-dessus (extraite du site copains d'avant et datant de 1973, ce qui ne contribue pas à nous rajeunir) et vous ferez le lien entre le film et le bloggueur (cliquez sur la photo pour zoomer, et, si vous n'avez pas trouvé, allez-voir là).


Le film est d'excellente facture (Les liens du sang, de Jacques Maillot, 1h46). Je viens de le visionner ce samedi, et il mérite le déplacement, sincèrement. Bon, je sais : j'ai résilié mon abonnement à Télérama il y a déjà plusieurs années pour une raison toute simple : à chaque fois (ou presque) que j'aimais un film, les critiques me signifiaient que je devais être débile; à chaque fois (ou presque) que j'allais voir un film qu'ils conseillaient, j'étais déçu. Aussi, soyez extrêmement prudents quant à mes talents de critique cinématographique ! Il n'en reste pas moins que ce film est très bien interprété, très bien mis en scène, et que son scénario est cohérent et émouvant. Et il se déroule à Lyon, autre lien. Courez-y !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire